D comme Dosha

Les doshas sont une simplification des panchamahabhutas soit une simplification des 5 éléments de la matière.

Les 5 éléments de la matière sont :

LA TERRE :

L’état solide de la matière.

C’est elle qui nous entoure . Nous en avons tous conscience.

Elle est reliée à notre squelette.

Elle siège dans les reins par le biais de l’eau, des graisses et des urines, dans la vessie au niveau de la sphère intestinale, dans les seins avec la lymphe, dans les parties génitales.

L’EAU

L’état liquide de la matière.

Ce sont les océans, les mers, les rivières, les lacs. Elle peut être dormante ou pleine de force.

Notre corps est constitué à 70 % d’eau.

l’Eau siège dans la rate par le biais du sang, dans le pancréas par les eaux, la thyroïde et la lymphe, dans l’estomac, le cerveau par les nerfs, le système endocrinien et hormonal.

L’Eau est en relation avec la perception gustative.

LE FEU

La force qui peut transformer toute substance solide ou liquide en gaz ou inversement

C’est le soleil.

Notre corps est maintenu à une certaine température par la thermogénèse.

Le Feu siège dans le foie et la vésicule biliaire.

Il est en relation avec la vision, les pieds.

Il régule la digestions, certaines fonctions mentales et contre le le métabolisme.Il relie le corps à la vie.

L’AIR

Etat gazeux de la matière.

Vayu c’est l’élément du mouvement, de la respiration, des mouvements du coeur et de l’estomac.

C’est le vent, la pression atmosphérique.

Nous sommes des êtres vivants, nous respirons.L’air anime le corps . Il siège dans les poumons, gouvernant le Prana, les éliminations, le gros intestins et les reins.L’Air est en relation avec la perception tactile.

L’ETHER

L’éther n’a pas de réalité matérielle.

C’est l’espace. l’espace entre la terre et l’Univers.

L’espace entre les choses.

Notre corps est formés de cavités.

Notre corps est constitué de ces 5 éléments. 

En Ayurveda, ces 5 notions se simplifient en 3 éléments primordiaux : 

L’AIR = ETHER + AIR correspond à VATA

LE FEU = FEU + EAU correspond à PITA

L’EAU = TERRE + EAU correspond à    KAPHA

Dosha est ce qui contamine

Notre corps est constitué d’un patrimoine génétique dès notre conception. C’est la prakriti.

Notre constitution individuelle est déterminée au cours de la conception et reste constante tout au long de la vie. C’est ce patrimoine qui va définir nos doshas. Cet état ne change pas. Il faut agir sur la maladie – vikriti afin de tendre vers notre équilibre naturel.

L’Ayurveda définit avec précision nos doshas.

A chaque dosha est relié différentes notions comme : 

  • la morphologie
  • le comportement
  • les réactions physiques et psychiques
  • les activités physiologiques
  • les fonctions sensorielles

Les doshas en excès produisent le plus souvent des maladies. Tout est en nous.

Il convient de tendre vers un équilibre afin de nous maintenir en santé.

Chaque dosha correspond à 3 états : 

1er état :  en croissance

2ème état : en baisse

3 ème état : en équilibre

Différents facteurs sont aggravants pour l’équilibre des doshas.

1 – La nourriture

2 – Les saisons

3 – Le style de vie

4 – L’âge

La médecine ayurvédique a mis au point un système de questionnaire très complet afin de permettre à chacun d’évaluer ses doshas.

Il s’agit d’une série de questions au sujet de notre morphologie, notre aspect physique, nos comportements, nos réactions, nos goûts…

Ce questionnaire nous permet de définir nos doshas et est très utile lors du diagnostique ayurvédique.

S’il y a maladie, il est possible d’agir sur les doshas afin de les rééquilibrer.

Il s’avère également très utile d’y associer un travail psychologique avec le patient.

Vata Pitta Kapha

Ce sont les 3 principaux dosas. Ils régissent la relation corps-âme-esprit.

VATA, c’est le mouvement. Il correspond à la force motrice indispensable au fonctionnement des autres dosas.

C’est la respiration, l’élimination le rythme cardiaque, les échanges intracellulaires.

Vata influe sur le système nerveux,  le gros intestins, la vessie, les os, la peau, les oreilles et les cuisses.

Vata crée les réflexes et stimule les nerfs. Il soutient la circulation du sang, des l’oxygène et des substances nutritives. Il favorise l’ élimination normale des déchets.

Vata permet la compréhension des idées. Il régule nos émotions comme la joie, la peur l’anxiété, la douleur

Les facteurs aggravants Vata sont le froid prolongé, les variations brusques de températures, le manque de sommeil, le travail nocturne.

La douleur est fluctuante, aggravée par le froid, soulagée par la chaleur.

Une personne Vata a besoin de calme et de repos. Il peut être anxieux. Il n’aime pas l’inconnu.Tous ce qui est en excès ne lui convient pas. L’automne n’est pas sa saison favorable.

PITTA, c’est l’assimilation et l’intelligence.

Il agit sur le métabolisme, la transformation . Il est responsable de toutes les opérations chimiques et métabolique de l’organisme.Il permet la digestion et l’action des hormones.

Il fixe la température du corps.

Sur le plan mental Pitta gère notre capacité à « digérer » les choses.

Sur le plan émotionnel, Pitta peut se manifester par de la mauvaise humeur, de la colère (feu excessif dans le foie), de la jalousie, de la violence.

Les manifestations les plus visibles sont des bouffées de chaleur, des maux de tête, des nausées, des difficultés d’endormissement

La douleur est vive, intente.

Les parties sensibles du corps sont l’intestin grêle, l’estomac, le foie, le coeur, le sang, les yeux, la peau

KAPHA est ce qui lie. Kapha est associé à la structure solide du corps (os, muscles).

Kapha permet les fonction de régulation du corps et relie les divers éléments entre eux.Il participe à la création et à la formation des cellules, des tissus des organes et des fluides.

(mucus, salive…)

Dans le corps humain le site de Kapha se situe dans l’estomac et la poitrine.

sur le plan émotionnel Kapha représente la base des émotions supérieures : l’amour, le pardon; la modestie, le calme, la gentillesse, le courage mais aussi l’envie et l’avarice.

La douleur est lourde, profonde. Une personne Kapha est sujette aux névroses.

Le temps de doshas :

Les périodes de la journée, les saisons et les périodes de la vie ont une importance et sont liées à chaque dosha.

En Inde les saisons climatiques de l’année sont au nombre de 6 (6 x 2 mois). Il est utile des les connaître pour préparer le corps à chaque changement de saison. On adoptera un mode de vie répondant au mieux au exigence des doshas à cette période. L’ hiver, par exemple est associé à Kapha.

Vata est sec et venteux correspondant aux climat des altitudes élevées

La journée se décompose également selon les doshas.

Chaque journée est décomposée en 6 périodes de 4 heures. Chacune de ces 6 périodes correspond à Vata Pitta ou Kapha.

6 h -10 h Kapha

10 h- 14 h Pitta

14 h – 18 h Vata

18 h – 22 h Kapha

22 h – 2 h Pitta

2 h – 6 h Vata

La notion de dosha est fondamentale. Dans la Susruta Samhita il est dit que « Le corps fonctionne sur la base de ces trois doshas, comme une vraie maison est supportée par des piliers. Le déséquilibre de ces trois doshas peut engendrer la déchéance ou la mort du corps, et de leur équilibre dépend le bien-être. »