L’argile, une poudre magique !

L’argile est une alliée magique pour notre santé et pour notre beauté. Comment et quand l’utiliser ?

D’où provient-elle ?

L’argile provient de sédiments composés de particules fines issue de l’altération de silicates (feldspaths). L’argile est utilisée depuis la nuit des temps par les paysans , les potiers, les guérisseurs. De nombreux usages sont faits de l’argile.
En santé naturelle, l’argile est un des ingrédients majeurs tant par ses caractéristiques que sa polyvalence.
Une des principales qualités de l’argile est son pouvoir absorbant. Elle absorbe les toxiques, les impuretés, les toxines. L’argile est un bon antiseptique. Comme elle est vivante, elle empêche activement la prolifération microbienne et favorise la reconstitution cellulaire.

Comment utiliser l’argile ?

On utilise l’argile par voie externe et interne. En usage interne, elle apaise un petit bobo : une coupure, une plaie, une brûlure.
Par voie interne, elle va remplacer certaines médications du commerce bien connues pour traiter une « turista » par exemple. En effet, on dilue 1 c à café d’argile dans un verre d’eau, on laisser reposer quelques temps et ensuite on boit l’eau en suspension. Par voie interne, l’argile va agir comme un pansement actif et surtout aller là où le corps a besoin.
Il est possible de faire des cures d’argile, parlez en à votre professionnel de santé naturelle qui vous conseillera.
En cas de rhume ou de toux, sucer un petit morceau d’argile ou préparer une petite boulette avec de l’argile en poudre et de l’eau et l’avaler une fois sèche.
Attention, toutefois en cas de traitement médical, l’argile est très efficace et peut entraver la bonne assimilation de certains médicaments.

Comment préparer l’argile ?

On peut réaliser un cataplasme, un masque, une pâte à appliquer soit directement sur la peau soit à travers une gaze.

Utiliser uniquement des ustensiles en bois , en verre ou en faïence. Ne pas mettre en contact avec du métal.

 

Les couleurs de l’argile

En cosmétique, les propriétés de l’argile sont nombreuses.

Il existe des argiles de couleurs différentes. Ce qui confère leur couleur ? : la teneur en fer qu’elles contiennent.

Verte, blanche, jaune ou rouge ? quelle argile pour votre peau . Les peaux grasses et acnéiques utiliseront l’argile verte dont le pouvoir absorbant est très marqué. Elle est équilibrante. L’argile blanche est très douce et convient aux peaux délicates. Elle peut servir de déodorant, il suffit d’en saupoudrer ses aisselles. L’argile jaune donne de l’éclat aux peaux ternes et aux peaux grasses. Elle atténue les tâches.
L’argile rouge donne bonne mine et donne de l’éclat aux peaux fatiguées. Idéale pour les peaux à rougeurs ou couperosées, en masque.

Recette de masque bonne mine :
Dans un bol mettre 50 g d’argile rouge.
Dans un autre bol mélanger 30 ml d’hydrolat de fleur d’oranger et de 5 ml mâcérat huileux de carotte, vous pouvez ajouter 10 gouttes d’huile essentielle d’ylang ylang
Verser les liquides dans l’argile, former une pâte à l’aide d’une spatule.
Appliquer sur un peau bien nettoyée et laisser poser entre 5 et 8 minutes. Rincer à l’eau tiède puis appliquer un hydrolat et votre soin habituel.

Pour en savoir plus Raymond Dextreit « L’argile qui guérit » aux Editions de la revue « Vivre en harmonie »
Le guide pratique des cosmétiques maison de Morgane van Stadt aux Editions My cosmetik (en vente à mon cabinet 9€80, pour réserver un exemplaire envoyez moi votre demande via le formulaire de contact 

 


Formulaire de contact